25 mars 2007

La vitesse turlututu

Un policier désabusé démissionne de son poste à la police de Montréal. Il s'était engagé, dit-il, pour combattre le crime et se voit au contraire affecté à harceler les honnêtes automobilistes pendant que les citoyens se font agresser impunément jusque dans leur demeure. Selon lui, il a été prouvé scientifiquement (pour peu qu'une recherche soit impartiale) qu'à peine 2% des accidents sont causés par une vitesse excessive, et que les autorités ne "sévissent" que pour renflouer le trésor public en détroussant les voyageurs. NON MAIS voilà un progrès de 100%, puisque nous sommes maintenant deux à démystifier et dénoncer ce ridicule sophisme «La vitesse tue».

Posté par RJcb à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La vitesse turlututu

Nouveau commentaire